16Déc
By: admin On: décembre 16, 2016 In: Nouvelles Comments: 0

Le 13 décembre 2016, le gouvernement fédéral a mis en place de nouvelles mesures afin de favoriser les travailleurs étrangers temporaires (ci-après les « TET ») et les employeurs canadiens en manque de main d’œuvre.

Effectivement, le gouvernement fédéral vient tout juste d’annoncer que la « période  cumulative de quatre ans maximum» imposée aux TET est abolie. À titre de rappel, cette mesure avait pour effet de limiter à quatre ans la durée totale des permis de travail d’un TET donné. De plus, cette mesure empêchait les TET de revenir travailler au Canada avant qu’une période de quatre ans ne se soit écoulée après l’expiration de leur dernier permis de travail.

Désormais, un TET pourra excéder quatre ans sous permis de travail en sol canadien. Quant aux TET qui se trouvent actuellement à l’étranger en raison de cette mesure, ils peuvent dès maintenant soumettre une nouvelle demande de permis de travail sans plus attendre.

Le gouvernement fédéral a également déclaré mettre en place des mesures et poursuivre ses efforts afin de créer des voies d’accès à la résidence permanente pour les TET.

Alors que le 1er juillet 2016, la proportion de TET pouvant être engagés dans les milieux de travail à bas salaire passait à 10%, les industries saisonnières bénéficiaient d’une exemption leur permettant d’engager sans limite les TET. Bien que la proportion de 10%  demeure en vigueur, l’exemption pour les industries saisonnières se poursuit pour une année supplémentaire jusqu’au 31 décembre 2017 !

Pour davantage de renseignements, veuillez communiquer avec l’équipe de BB Immigration par courriel à l’adresse info@bbimmigration.ca ou par téléphone au (418) 652-1700.